L’œuvre-projet, une forme éco-systémique de création

Des projets vivants

Chaque œuvre-projet implique un processus de création fertile, espace-temps de recherche, d'expérimentation, de partage en contextes réels

 

AVEC OU SANS GLACE ?

 

Et vous l'Arctique, vous le voulez

avec ou sans glace ?

 Sentinelle du changement climatique,

 « l’arctique vert » est un paradoxe,

 le symbole d’un réchauffement climatique accéléré qui menace l’ensemble des équilibres planétaires.

 Le vert y est la couleur d’une catastrophe.

 

Pour un bon usage de la glace,

que pouvons-nous faire ?

 

Une création à bas carbone!

 

 

LE PARADOXE DES POÈTES

"Ce projet aborde la question du nucléaire sous un ensemble d'angles d'observation.

Les regards s'appellent "Projet Waste",

"Voir l'Atome", "le Carnet du Voyage interdit", "Mémoire à l'Infini", "la Floraison des Bambous", "l'Arbre de la Connaissance".

Énergie du paradoxe, à l'heure où les gaz à effets de serre menacent le climat planétaire, le nucléaire se pare de vert au nom de l'urgence climatique !

 


 

 

 LE PROJET CELESTE

un projet polymorphe de création avec des publics et d'installation vidéo et musicale

dans l'espace naturel, sur le lien intime de l'Homme à lui-même et à la planète,

dans une communauté de devenir. Chacun de nous est à la fois être vivant, en interaction vitale avec l'écosystème planétaire, et être aimant et agissant, possédant un pouvoir de transformation du monde.

 RECONSTITUTION MAGNIFIQUE

Reconstitution magnifique est un workshop,

une exposition polymorphe et polysémique,

un espace-temps de rencontres,

autour de la question de la résilience.

J'y ai invité Marie Buard, Gaëlle Pertel, Gwenn Audic, femmes artistes. Chaque édition est conçue comme une œuvre en soi, dans laquelle les créations interagissent, communiquent, créent de nouvelles créations, générant un espace immersif.


 

 

 

LE CINEMATELIER DES REVES

est une aventure collective, que j'ai imaginée et animée, inspirée par le festival Bazouges fait son cinéma et le territoire local. Les films mettent en scène les enfants du quartier des Courtils, 1er éco-quartier créé en France, à l'initiative de Jean-Christophe Bénis, le maire de la commune.

Ceux que j'appelle les "méta-projets", génèrent des contextes fertiles qui convoquent l'acte créateur dans un processus vivant. Ce processus met en interaction l'intention de l'artiste, son énergie créatrice, un contexte local, des enjeux sociétaux.

Ces œuvres - projet sont de véritables espaces-temps d'expérimentation, de création, de recherche, d'apprentissage et d'innovation, espaces ouverts et participatifs d'utopie pour penser, rencontrer, expérimenter et changer le monde. Je place l’exigence maximale dans leur conception, la plus grande humanité dans leur réalisation, et la plus belle intention dans le chemin de leur création.

Ces œuvres-projet sont éco-conçues, s'inscrivent au cœur de territoires dans le champ de l'économie sociale et solidaire, visent à la transformation de l'art et de la culture en faveur du climat et de la résilience, proposent une nouvelle forme d'art engagé, et renouvellent la place de l'artiste dans le monde contemporain.

Chaque œuvre-projet me permet de perfectionner cette forme d'art.

 

Pour en savoir + : cliquez sur l'image ou le titre du projet

 "Contribuer à une vision du Vivant par la création artistique "

 

Par l'Art et l'Action culturelle, explorer les conditions et les potentialités des Êtres humains et de leurs organisations

au sein de leur environnement

pour un co-développement vivant

en intelligence de la complexité, questionner sensiblement le monde contemporain,

accompagner les transformations, construire le futur, faire émerger une nouvelle culture du vivant.